Sélectionner une page

Chers parieurs futés,

Je vais me permettre de répéter la question, histoire de bien replacer le contexte et vous faire comprendre de quoi nous parlons :

Pourquoi les petites cotes provoquent la perte de 99 % des parieurs, et pourquoi ne Parieur Futé n’entre pas dans ce système ?

 

Quoi de mieux qu’un exemple pour répondre à cette question : le match de Manchester City contre l’Olympique Lyonnais de ce mercredi 19 septembre 2018. 

 – Ced, pourquoi tu ne paries pas sur Manchester City ? Il jouent chez eux contre un Lyon pas franchement impressionnant depuis le début de saison.

 – C’est vrai ça, la cote est à 1,15 pour la victoire de City et à 1,40 pour l’Asian Handicap.

Et là, nous nous félicitons de ne pas avoir pris ce risque pour si peu. Il est important de comprendre que le but du Parieur Futé, est avant tout et surtout de :

Vous faire gagner de l’argent !

Pas de parier sur un maximum de pronostics, aussi certains semblent-ils être. Une analyse, aussi excellente soit-elle, ne vous mettra jamais à l’abri d’une surprise. Et une mauvaise surprise qui vous coute 100 euros alors que pouviez en gagner seulement 15, ce n’est pas notre créneau.

 

Et si c’était vous…

Je m’avance un peu, mais voici très certainement 3 scénarios vécus hier soir :

 – Etape 12 de notre montante : nous parions nos 80 euros sur la victoire de City. Ca va passer crème !

Et là, bardaf ! c’est l’embardée… Votre montante qui en était justement à la 12ème étape vous fait perdre 80 euros :'(

 

Ou alors, scénario n° 2 :

 – Superbe opportunité avec une grosse confiance (90 %) aujourd’hui, un combiné victoire du Bayern Munich et victoire de Manchester City, une cote totale de 1,72.

 – Wouhouuuu Bayern qui a claqué deux buts et… WTF ?! City s’est pris 2 buts !!

Résultat : pari combiné et 100 euros perdus !

Et ça aurait aussi fonctionné avec la victoire de Manchester United et la victoire de City, mais la chute aurait été encore plus vertigineuse, car vous auriez pu gagner 201 euro grâce à cette cote combinée à 2,01… Mais non, surprise, City a perdu !

 

Ou peut-être même encore, scénario n°3, vous êtes-vous dis :

 – Wow j’accumule 3 défaites consécutives, je ne peux pas perdre mon 4ème match, encore moins avec ce match de City. En plus, la cote est basse, donc il y a vraiment moyen que je me refasse. Je vais mettre une très grosse somme pour rattraper mes précédentes pertes…

Et là, il ne vous reste plus que vos yeux pour pleurer, vous venez de dilapider votre bankroll !

Peut-être que cela vous est arrivé hier avec Manchester City. Ou, si comme moi, vous faites des paris sportifs depuis de nombreuses années, ce scénario catastrophe vous évoque des souvenirs.

 

Alors quelles leçons tirer de ce qui s’est passé ?

 

  • Eh bien d’abords, gagner aux paris sportifs ne veut pas dire gagner beaucoup de pronostics. Alors certes, avec des cotes à 1,15, vous allez en gagner beaucoup ! mais les surprises seront également nombreuses et vous ne deviendrez jamais un parieur qui gagne.
  • Si nous ne nous engageons pas dans un pari, c’est parce qu’une analyse rigoureuse a été établie en amont. Cette analyse ne nous permet pas simplement de déterminer les chances qu’avait City de gagner face à Lyon, mais aussi et surtout, de s’assurer que, en fonction des cotes et des risques encourus, le jeu en vaille réellement la chandelle. Et pendant une première journée de Champions League, les risques sont d’autant plus grands.
  • Il arrivera souvent, que l’on puisse regretter de ne pas avoir joué ! de se dire qu’on aurait gagné 1 fois, 2 fois, 3 fois à ce type de pronostics. Mais sur le long terme, c’est la banqueroute assurée. (Pour information, avec des cotes à 1,15, il faudrait gagner 7 fois pour rattraper 1 seule perte)
  • Ma petite dernière pour terminer : martingale, montante et paris combinés, c’est mal !! On gère sa bankroll !! Celle-là, c’était gratuit et juste pour le plaisir 😀

A vos commentaires

N’hésitez surtout pas à donner votre avis sur cet article dans les commentaires ci-dessous, de partager vos retours d’expériences et de partager cet article s’il vous a plu.

Bonne journée à vous les parieurs futés

A vos marques… Prêts ? Pariez !

Partager l'article :
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  

​Vous êtes libre de recevoir gratuitement et exclusivement nos pronostics