Sélectionner une page

Salut les parieurs futés,

Lorsque j’entends autour de moi le nombre de mes amis qui doivent rajouter régulièrement de l’argent sur leur compte joueur, une question me taraude l’esprit :

“C’est quoi exactement votre bankroll de départ et comment la gérez-vous?”

Et les réponses de mes amis sont diverses :

– Moi j’ai 108 euros sur mon compte Bwin.

– Moi j’ai un peu perdu, j’ai 36 euros sur mon compte winamax, mais j’ai dû rajouter de l’argent le mois passé.

– Perso, je mise en fonction de la cote de confiance.

– Je fais des montantes de temps en temps. Je ne me souviens pas être un jour allé jusqu’au bout et avoir gagné ! Ah si, une fois peut-être.

– Parfois, quand je perds, je fais une martingale. Ca m’est arrivé de gagner, mais quand j’ai perdu, ça a fait très mal !

 

A tout ça, je vous réponds :

 

“Seuls les parieurs qui disposent d’une gestion rigoureuse de leur bankroll ont une chance de gagner de l’argent dans les paris sportifs”

Votre bankroll = votre capital

Tout d’abord, il faut déjà savoir ce que c’est qu’une bankroll. Au-delà de la somme que vous ajoutez systématiquement sur votre compte joueur, une bankroll, c’est avant tout votre capital, votre outil de travail.

Pourtant, beaucoup de joueurs dépensent rapidement ce capital sur des coups de sang, et doivent dès lors rajouter de l’argent sur leur compte joueur ! Vous viendrait-il à l’idée de jeter votre ordinateur du travail par la fenêtre, sur un coup de tête ? La réponse, je l’espère, est purement et simplement « NON ».

Pour votre bankroll, c’est exactement la même chose. C’est votre capital. Et qu’attend-t-on d’un capital ? Qu’on puisse le faire fructifier, qu’il vous rapporte de l’argent.

C’est pourquoi, je vous expose ci-après 3 actions que je vous défie de mettre en place, si vous ne l’avez pas déjà fait, et d’en mesurer les résultats après quelques semaines.

 

Action 1 – Déterminer votre bankroll de départ

Si vous voulez devenir des parieurs gagnants, il est primordial de déterminer quelle est votre bankroll de départ, c’est-à-dire :

L’argent dont vous disposez ET que vous être prêt à investir dans les paris sportifs !

Cette somme peut être de 1.000 euros voire plus, ou de 100 euros voire moins. Evidemment, plus votre capital de départ sera important, plus vos bénéfices le seront aussi. Mais quoi qu’il arrive, elle ne devra jamais être surestimée. Ne dépensez jamais de l’argent que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre !

 

Action 2 – choisir un système de mise et s’y tenir

Vous devez ensuite déterminer quelle mise vous êtes prêt à investir par pronostic dans les paris sportifs. Il peut s’agir de :

  • Une mise fixe
  • Un pourcentage fixe
  • Une mise par palier

Je vous recommande toutefois de ne jamais aller au-delà de 3% de votre bankroll par pronostic.

Remarque : je tiens à préciser que cet article est un amuse-bouches ; je reviendrai beaucoup plus en détail sur les systèmes de mises dans un prochain article, ainsi que les avantages et les inconvénients de chacun.

 

Action 3 – tenir à jour un tableau de suivi de vos pronostics

Sans un tableau de suivi, vous ne pouvez pas avoir une vue claire et précise sur vos pronostics. C’est un outil extraordinaire qui vous donnera des informations précieuses sur vos paris, les cotes qui vous rapportent le plus, les pronostics que vous maitrisez le mieux, etc. Il suffit simplement de le remplir quotidiennement en y insérant les éléments suivants :

  • La date et le match
  • Votre pronostic et votre cote de confiance
  • La cote du match
  • Le résultat
  • La somme gagnée, remboursée ou perdue

Au-delà d’un simple outil de suivi, il vous permettra de vous remettre en question, et après analyse, de :

  • Vous focaliser sur les 20% de pronostics qui vous rapportent 80% de vos gains ;
  • Supprimer les 20% de pronostics qui vous apportent les 80% de pertes les plus importantes ;
  • etc.

De plus, les paris sportifs, ça se gagne sur le long terme. Il se peut que vous connaissiez une dégringolade. Ce tableau, c’est votre boussole. C’est lui qui vous permettra de vous rendre compte de votre réelle évolution.

Remarque : comme pour les systèmes de mises, cet article est un amuse-bouches : je reviendrai beaucoup plus en détail sur le tableau de suivi de vos pronostics dans un prochain article.

 

Passez à l’action maintenant !

Vous vous dites sans doute :

 – “Pourquoi j’essayerais de faire ça ? Pourquoi je ferais confiance à ton système ?”

Je vous répondrais que vous n’avez rien à perdre ! Au contraire, vous pouvez vous faire votre propre opinion, sur 3 actions qui demandent un effort de 10 minutes pour être mises en place, et 5 minutes par jour pour la gestion et le suivi votre tableau. Et mes conseils, au-delà du fait qu’ils sont le fruit de plusieurs années d’expérience, d’erreurs que j’ai faites et des solutions que j’ai appliquées pour gagner aux paris sportifs, ils sont gratuits !

Ces 3 actions simples feront une réelle différence. En fixant votre bankroll, en déterminant un système de mises et en vous y tenant, vous optimiserez vos gains et limiterez vos pertes. Et votre tableau de suivi sera toujours là pour vous guider.

Alors les parieurs futés, je vous mets au défi de les réaliser, et de me tenir au courant des résultats dans 1 mois.

A vous de jouer les parieurs futés

Je suis d’un naturel curieux, alors n’hésitez pas à répondre en commentaire aux questions suivantes :

  • Avez-vous déjà déterminé une bankroll de départ ?
  • Comment déterminez-vous la somme que vous allez miser sur un pronostic ?
  • Avez-vous un outil de gestion et de suivi de vos pronostics, sous Excel par exemple ?

 

A vos marques… Prêts ? Pariez !

Partager l'article :
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

​Vous êtes libre de recevoir gratuitement et exclusivement nos pronostics